Figues, l’été dans un fruit

A la découverte de la figue, un fruit charnu, moelleux et gourmand du bassin méditerranéen.

La légende dit que le philosophe de l’Antiquité grecque Platon, était un très grand amateur de figues. Il les qualifiait de « nourriture des athlètes par excellence ». Elle ne dit pas si Platon était un athlète mais une chose est sûre, il était gourmet.

Fruit star du régime crétois connu pour ses bienfaits sur la santé, la figue est le fruit le plus important de l’alimentation des anciennes civilisations du bassin méditerranéen. Mais nul besoin d’être un grand penseur pour apprécier ce fruit charnu, moelleux et gourmand. Il suffit juste de croquer dans ces véritables concentrés d’été à la chair suave et au parfum délicat pour s’envoler vers la Provence et sa douceur de vivre.

 

Fraîche ou séchée ?

Juste tombée de l’arbre, la figue est excellente. Un proverbe local dit que « pour qu’elle soit bonne, elle doit avoir un habit de pauvre, un œil d'ivrogne et un cou de dévote ». Autrement dit, il faut qu’elle soit molle, grise et fripée… Ainsi présentée, la description ne fait pas forcément très envie. Mais les Provençaux ont de l’humour et ne s’arrêtent pas aux apparences. Car ainsi mûrie, elle est exquise ! Séchée, elle est l’aliment star des sportifs qui y puisent un concentré de minéraux et vitamines, en guise de réconfort après l’effort.

 

Mariages à la figue : les recettes provençales

Pour mettre la figue au menu, le choix est large. Au petit-déjeuner, elle est délicieuse en smoothie, passée au mixeur avec des morceaux de bananes, du miel et yaourt. Tenté par le sucré salé ? La figue est le fruit idéal pour se régaler les papilles de ces saveurs ensoleillées. Elle se marie à merveille avec de nombreux fromages, notamment ceux de chèvre de la région comme le Banon.

Un autre mariage riche en saveurs et particulièrement réussi : celui de la figue avec le jambon cru. La figue très mûre est soulignée par le goût salé et fruité du jambon. Hmmm, pour l’apéro, c’est parfait ! Quant au foie gras, il n’attend que la figue, fraîche ou en confiture, pour s’exprimer pleinement… La figue s'entend aussi très bien avec les fruits de saison. En salade avec des framboises, elle est succulente. Elle se décline aussi en tiramisu, tarte ou clafoutis.

 

La figue aux mille vertus

Qu’on se le dise : la figue fraîche est douce mais elle n’est pas plus calorique que la pomme ou la prune. En revanche elle n’a rien à leur envier en termes de vitamines A et B. Elle regorge également de vitamine C, de fibres, de potassium, de fer, de calcium… Elle régale les papilles et cajole le corps… énergie et moral d’acier au rendez-vous !

 

À l’ombre du figuier, qu’il fait bon dormir…

Si la figue conjugue ainsi saveurs et vertus, c’est grâce à l’arbre qui la porte. Le figuier est un emblème du bassin méditerranéen où il est cultivé depuis des millénaires. Il serait même le premier arbre cultivé par les civilisations anciennes. Avec ses feuilles larges et son écorce laiteuse, il se niche dans les coins ensoleillés et chauds. Pour se protéger du froid, il recherche la proximité d’un mur qui l’abrite du vent et des caprices du climat. Le figuier a tout compris.

Source:

    COOKIE SETTINGS PANEL

    1st Party cookies: Necessary Cookie = :: Enhancement =

    When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.