Les herbes de Provence : des plantes aromatiques, mais pas seulement !

On ne plaisante pas avec les herbes de Provence ! Ce mélange traditionnel labélisé parfume nombre de plats du Sud.

Les herbes de Provence : des plantes aromatiques, mais pas seulement !

Impossible de s’intéresser à la gastronomie du sud-est de la France sans évoquer les herbes de Provence. Bien plus que des herbes aromatiques, elles représentent l’un des symboles forts de la région. Attention aux termes employés, car le mélange d’herbes de Provence disposant d’un Label Rouge possède une composition bien précise : sarriette (26 %), origan (26 %), romarin (26 %), thym (19 %), et basilic (3 %). On ne plaisante pas avec la tradition !

Les herbes de Provence en chiffres :

 

400 : c’est le nombre d’hectares de cultures dédiés aux herbes de Provence en France.

 

100 : c’est le nombre de producteurs qui se trouvent en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et dans la Drôme.

 

50 : c’est le pourcentage de la production française exportée.

 

Un produit précieux et fragile dont on sait prendre soin

Dans le Sud-Est, on prend les herbes de Provence très au sérieux. Les herbes ne doivent pas être humides pour ne pas moisir, sans pour autant être trop sèches, afin de ne pas s’effriter. Complexe, le processus de production apporte encore davantage de saveur au mélange et l’on se surprend à comparer les herbes à des ingrédients précieux dont il faut prendre grand soin. Car, pour des herbes de Provence de qualité, il faut du temps, de la passion et la technique, et ce ne sont pas les producteurs français qui vous diront le contraire !

Des herbes de Provence aux multiples saveurs

Les herbes de Provence s’invitent dans votre cuisine :

- sur les grillades,

- dans tous les plats comportant de la tomate tels que la ratatouille ou les tomates farcies,

- sur toutes les pizzas avec une base tomate,

- dans les marinades,

- dans la pâte à pain,

- avec vos poissons,

- dans les poêlées de légumes,

- dans les salades pour leur donner un parfum de vacances.

Plus globalement, on appelle herbes de Provence diverses herbes aromatiques. Parmi les plus connues, on trouve le basilic, devenu incontournable sur nos pizzas ; le persil qui accompagne poissons et viandes ainsi que la menthe.

Pourtant, dans le Midi, d’autres herbes savent se rendre indispensables. C’est le cas du romarin qui fait partie du traditionnel bouquet garni, du thym (blanc, laineux, germandré...), du cerfeuil et de l’estragon.

Moins connue, notamment si l’on ne vit pas dans le Sud, la sarriette occupe une place à part dans le cœur des Provençaux. On la retrouve dans les salades, sur les fromages ou dans la composition de liqueurs, entre autres.

Vous l’aurez compris, impossible de ne pas tomber sous le charme des herbes de Provence. Utilisez des mélanges séchés ou surgelés afin de redonner un peu de soleil à tous vos plats durant l’hiver. Privilégiez le Label Rouge, qui vous assure une production française, ou de petits producteurs régionaux.

Source:

    COOKIE SETTINGS PANEL

    1st Party cookies: Necessary Cookie = :: Enhancement =

    When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.