Cheveux ternes, plus jamais : je veux des cheveux brillants !

Dans vos rêves les plus fous, vous vous voyez dotée d’une crinière éclatante de santé, souple et brillante, même après avoir porté un casque de moto pendant des heures (oui, les rêves sont parfois étranges…).

Dans la vraie vie, vos cheveux ternes vous désespèrent, et vous avez presque abandonné tout espoir de leur redonner vie. Et si on vous disait qu’il en faut finalement peu pour que les rêves deviennent réalité ? Pas de panique, on ne va pas vous proposer de passer votre permis moto, juste d’adopter quelques réflexes tout simples pour prendre soin de vos cheveux !

 

Les cheveux ternes à la loupe

Avant tout, il faut savoir que la couche externe de nos cheveux est composée d’écailles disposées comme les tuiles d’un toit. Quand les cheveux sont en pleine forme, ces écailles sont lisses et réfléchissent la lumière, ce qui leur donne un aspect brillant. Dans le cas des cheveux ternes, ces écailles sont écartées et absorbent la lumière au lieu de la réfléchir. C’est donc à ce niveau qu’il faut agir.

A l’origine de ce problème, il peut y avoir une carence alimentaire (fer, acides gras, vitamine B…), des agressions mécaniques (sèche-cheveux, brossage trop brutal…) ou chimiques (excès de colorations, défrisage…), l’exposition aux rayons du soleil, le stress, la pollution, ou encore une eau trop calcaire.

 

Bien manger pour avoir de beaux cheveux brillants

L’alimentation a une grande importance pour la santé et l’aspect de vos cheveux. Veillez donc à manger varié et équilibré en favorisant :

  • les fruits et les légumes pour leurs vitamines,
  • la viande, blanche ou rouge, pour le fer qu’elle contient,
  • les huiles végétales ainsi que les poissons gras, sources d’omega 3,
  • les amandes, les noix, les céréales complètes, les produis laitiers et la levure de bière à saupoudrer un peu partout, pour leur apport en vitamine B,
  • les œufs, les légumineuses (lentilles, pois chiches…) et les fruits de mer, qui vous permettront de faire le plein de zinc.

 

Un peu de douceur dans un monde de brutes

Quoi que vous fassiez, pensez à vos pauvres petites écailles traumatisées :

  • Pendant le lavage : hydratez, hydratez, hydratez !
  • Lavez vos cheveux avec un shampoing doux, en essayant de vous limiter à deux ou trois shampoings par semaine maximum car l’eau fait s’ouvrir les écailles de la cuticule de vos cheveux.
  • Utilisez un après-shampoing pour hydrater et gainer vos cheveux, cela facilitera également le démêlage, qui peut parfois être une véritable torture pour vos écailles.
  • Une fois par semaine, laissez poser un masque réparateur pour nourrir et illuminer votre crinière.
  • Après le shampoing : de la délicatesse !
  • Rincez vos cheveux à l’eau fraîche, voire froide, ce qui contribuera à resserrer vos écailles. Si vous ajoutez une cuiller à soupe de vinaigre ou de jus de citron dans cette eau de rinçage, l’effet brillance sera encore renforcé, le citron et le vinaigre ayant une action anticalcaire appréciable.
  • Essuyez vos cheveux avec douceur, sans les frotter, pour ne pas mettre vos écailles sens dessus dessous.
  • Après la douche : objectif zéro agression
  • Laissez-les sécher à l’air libre, ou alors utilisez un diffuseur avec votre sèche-cheveux ou des plaques lissantes en céramique, le tout à basse température.
  • À la plage, huilez vos cheveux pour les préserver de sel, du sable et du vent, nouez-les et protégez-les du soleil avec un chapeau. Essayez de nager sans les mouiller, sinon, rincez-les à l’eau douce après chaque bain.

 

Ca y est, vous êtes prête à briller de mille feux !

Source:

    COOKIE SETTINGS PANEL

    1st Party cookies: Necessary Cookie = :: Enhancement =

    When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.