La petite histoire du vrai savon de Marseille

À l’origine était le savon d’Alep, à base d’huile d’olive et de laurier, fabriqué en Syrie depuis des millénaires.

Il semblerait que ce soient les Croisés qui l’aient rapporté dans leur besace, le diffusant dans l’ensemble des pays méditerranéens.

Les racines du savon de Marseille

La culture de l’olivier en Provence, l’abondance de soude et de sel en Camargue font de cette région un haut lieu de la savonnerie. Quant à Marseille, c’est au 17e siècle qu’elle devient le premier producteur français de savons. Il existe alors 7 fabriques dans la cité phocéenne qui, malgré les 20 000 tonnes de savon qu’elles produisent chaque année, n’arrivent pas à satisfaire la demande de ce produit, utilisé à la fois pour le ménage et l’hygiène corporelle.

Le vrai savon de Marseille

À l’époque déjà, les contrefaçons inondent le marché et c’est pour mettre un frein à ces dérives que Louis XIV fixe par un édit (appelé l’édit de Colbert) les règles de fabrication du « vrai » savon de Marseille, en 1668. Au 19e siècle on dénombre encore plusieurs dizaines de savonneries à Marseille, avant que cette industrie se mette à décliner avec le développement des poudres pour machines à laver. Mais le savon de Marseille n’a pas dit son dernier mot, et connaît depuis les années 80 un retour en grâce qui n’est pas prêt de s’arrêter, tant ses caractéristiques – respect de l’environnement et de la santé de la peau – collent à l’air du temps présent et à venir.

Qu’y a-t-il dans mon savon de Marseille ?

L’appellation « savon de Marseille » n’a jamais été protégée. C’est pour cette raison qu’on trouve sur les étals quantité de savons qui ne respectent pas forcément la composition traditionnelle du savon de Marseille. On y retrouve du parfum, des colorants et des additifs en tous genres.

Le vrai savon de Marseille, lui, doit contenir 72% d’huiles végétales, un peu d’eau, du sel, de la soude et basta ! Si sur l’étiquette vous lisez autre chose que :

  • sodium olivate (huile d’olive)
  • sodium palmate (huile de palme)
  • sodium cocoate (huile de coco)
  • aqua (eau)
  • sodium chloride (sel)
  • sodium hydroxyde (soude caustique), …

Alors passez votre chemin !

Source:

    COOKIE SETTINGS PANEL

    1st Party cookies: Necessary Cookie = :: Enhancement =

    When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.