Passer au contenu principal

Chaque année c’est la même histoire : quand surviennent les premiers frimas, vous muez. Ça vous démange de partout et vos jambes se couvrent d’une charmante peau de caïman.
L’été, c’est à la plage que vous souffrez de votre peau sèche, exposée que vous êtes au vent, au soleil et à l’eau chlorée ou salée. Pourtant, rien ne vous oblige à subir ce calvaire plus longtemps ! En remplaçant quelques mauvaises habitudes par des réflexes et des soins adaptés votre peau sèche, vous retrouverez ce confort dont vous rêvez tant. Découvrez le mode d’emploi pour chouchouter votre peau, elle vous le rendra au centuple, parole de Petit Marseillais !

À quoi reconnait-on une peau sèche ou très sèche ?

Visuellement, les peaux sèches sont généralement fines, avec un grain serré et sans pores visibles ou dilatés. Elles ont un aspect normal sauf lorsque, plus agressées que de coutume, elles se couvrent par endroits de rougeurs et de dartres, de petites desquamations. Au toucher, elles sont clairement plus caractérisées par leur rugosité que par leur souplesse ! Mais c’est au niveau du ressenti que les choses se corsent vraiment car les personnes à peau sèche souffrent de tiraillements et de démangeaisons, notamment après la douche, le bain ou encore la piscine.
Les peaux très sèches peuvent aussi desquamer (les jambes se couvrent alors d’une fine pellicule blanche, celle que vous pouvez d’ailleurs parfois retrouver sur vos jeans lorsque vous les retirez) et présenter de fines craquelures, quand ce ne sont pas des fissures plus profondes qui, si elles se mettent à saigner, signifient qu’il faut prendre rendez-vous chez le dermatologue. Ce genre d’inflammation rend en effet la peau plus vulnérable aux infections, dues à l’intrusion de vilaines bactéries.

Peau sèche et très sèche : Les facteurs aggravants

Si les peaux sèches souffrent de ces désagréments, c’est parce qu’elles ne sont plus suffisamment protégées par le film hydrolipidique, cette fine couche constituée de lipides (le sébum produit par les glandes sébacées) et d’eau (la sueur produite par les glandes sudoripares). C’est en effet ce film qui ralentit l’évaporation de l’eau contenue dans la peau, celle-là même qui garantit sa souplesse et son confort. Il agit en barrière aux microbes et aux bactéries, c’est un peu lui le bodyguard de votre peau.
S’il est vrai qu’avec l’âge la peau a naturellement tendance à devenir plus sèche, ce qui est la première cause de la formation des rides et ridules, de nombreux facteurs concourent à affaiblir votre film hydrolipidique. Il vaut donc mieux les connaître si vous voulez retrouver une peau douce, souple et confortable ! Voici donc les ennemis à combattre de toute urgence :

  • La déshydratation. Une consommation d’eau trop basse est néfaste pour votre peau mais aussi pour votre corps tout entier. Elle peut également être responsable de migraines et de problème rénaux entre autres.
  • Le froid sec de l’hiver qui vient vous mordre le visage et les mains.
  • La sécheresse dans votre chez vous provoquée par le chauffage.
  • L’exposition prolongée au vent et au soleil.
  • L’utilisation d’eau trop chaude des douches et des bains (la chaleur dissout le film hydrolipidique de la peau).
  • Les gels et savons trop décapants.
  • L’eau chlorée des piscines.
  • La consommation excessive d’alcool et de café.
  • La consommation de tabac.

Prendre soin de votre peau sèche ou très sèche

Pour transformer une peau sèche ou très sèche en peau normale, douce et confortable, il faut lutter sans relâche contre ses ennemis jurés, que nous venons de démasquer pour vous. Pour parfaitement mener le combat contre ces derniers, voici la marche à suivre :

  • Boire suffisamment : de l’eau l’été, du thé vert, des infusions et des tisanes l’hiver si vous n’avez pas envie de liquides froids. Pour vous donner envie de consommer plus d’eau, améliorez-la façon détox water à l’aide de fruits ou de feuilles de menthe que vous pouvez laisser infuser. Gardez bien à l’esprit qu’il vous faut idéalement boire 1,5L d’eau par jour !
  • Bien vous couvrir quand vous sortez l’hiver (les gants servent à vous protéger du froid mais aussi de la sécheresse que celui-ci provoque !).
  • Eviter de trop chauffer votre intérieur et pensez à aérer régulièrement. Il est aussi possible d’opter pour un humidificateur d’air si vous en ressentez le besoin.
  • Vous couvrir pour vous protéger du vent, et mettre de la crème solaire quand vous vous exposez.
  • Préférer les douches courtes et tièdes aux longs bains chauds (ne nous regardez pas comme ça, c’est pour vous qu’on dit ça !).
  • Après la douche, nourrir généreusement votre peau avec des crèmes, des baumes ou des huiles riches en corps gras tels que le karité, l’argan, l’huile d’amande douce ou l’huile d’olive.
  • Diminuer votre consommation d’alcool (pas plus de deux verres par jour pour un homme et un verre par jour pour une femme) et de café (quatre tasses quotidiennes au maximum).
  • Arrêter la cigarette. Fumer assèche considérablement la peau et accélère le vieillissement cutané, pensez-y !
  • Choisir des savons et des gels douche doux.

Si malgré tous vos efforts acharnés votre peau continue à vous en faire voir de toutes les couleurs, n’hésitez pas à consulter un dermatologue. Certaines pathologies, comme l’eczéma ou le psoriasis, peuvent en effet être à l’origine de peaux sèches et très sèches et demandent des soins et des traitements appropriés.

Quels produits lavants utiliser quand on a la peau sèche ?

Comme nous vous l’expliquions plus haut, une des clés pour passer d’une peau sèche à une peau douce comme un agneau, est de bien choisir ses produits de lavage. Tout d’abord nous vous conseillons de chasser de votre salle de bain et illico les savons classiques. En effet, le savon normal est un détergent qui peut agresser la peau et venir anéantir le film hydrolipidique déjà fragile chez vous. Préférez-lui plutôt un savon surgras ou un savon sans savon, tous deux plus adaptés à votre problématique.
Le savon surgras pourrait ressembler au savon classique, puisqu’il est fabriqué de la même façon, à ceci près qu’il est enrichi en huiles naturelles (argan, amande douce…) le rendant donc plus doux et plus hydratant. Adapté aux peaux les plus fragiles, il peut même être utilisé pour les peaux atopiques (sujettes aux allergies ou réactions cutanées) et les peaux des bébés.
De son côté, le savon sans savon, qui on vous rassure, malgré son nom fait bien son job de nettoyant, se différencie du savon surgras par sa composition. Détergent synthétique appelé également savon ou pain dermatologique, le savon sans savon est composé de dérivés extraits du pétrole. Ce sont les tensio-actifs qu’il contient qui jouent le rôle d’agents lavants mais aussi d’antiseptiques. Avec son pH acide proche de celui de la peau il est moins desséchant qu’un savon classique, ce qui fait de lui un allié de qualité pour les peaux sèches.
Et avez-vous déjà testé l’huile de douche ? Enrichie en huiles naturelles comme l’argan ou l’amande douce, l’huile de douche est une véritable championne de l’hydratation ! Sa texture, qui se transforme en mousse une fois sous la douche, enveloppe la peau d’un léger film non gras et file un petit coup de pouce au film hydrolipidique dans son rôle de barrière antibactérienne et antimicrobienne.
Amies peaux sèches, vous voilà enfin parées pour lutter avec force et courage contre tous ces désagréments qui vous font mener une vie de croco !

SYMPA!Nos dernières news

Savon surgras  :
c'est quoi ?

Très populaire, le savon surgras fait beaucoup parler de lui !

Hydrater sa peau, les secrets

Hydrater sa peau, un geste essentiel à adopter au quotidien !

La routine olfactive du matin

On le sait, le parfum agit sur nos humeurs

Prendre soin de sa peau sous la douche

Votre peau tiraille et vous démange après la douche ? Par ici !