Passer au contenu principal

« PH neutre », voilà bien une expression à côté de laquelle il est absolument impossible de passer, tant elle est utilisée en dermatologie et en cosmétique.
Mais savez-vous ce qu’elle signifie réellement, et pourquoi il est recommandé d’utiliser des gels douches et soins au pH neutre ? Non ? Alors asseyez-vous bien sagement et suiviez notre cours Le Petit Marseillais.

Petite définition du pH (Neutre et les autres)

La toute première chose à savoir est que « pH » est fait une abréviation pour potentiel hydrogène… Ah, ça vous fait une belle jambe n’est-ce pas ? Bon allez, parce qu’on est sympa et qu’on sent bien qu’on est en train de vous perdre, on va vous éviter le cours de physique chimie. Ce que vous devez vraiment retenir est que le pH est une échelle qui permet de définir si un milieu est acide ou basique (on dit aussi alcalin). Cette échelle va de 0 à 14 et le pH de l’eau pure, qui est égal à 7, a été choisi comme référence d’un milieu neutre, ni acide ni alcalin donc. En dessous de 7 on est en milieu acide, au-dessus en milieu alcalin. Vous suivez jusque-là ?

Pourquoi faut-il préférer les gels douche au pH neutre ?

Maintenant que l’on sait ce qu’est le pH venons-en aux faits disons plus pratiques. La plupart des savons et gels douches classiques sont plutôt alcalins, leur pH tournant en moyenne autour de 10. Or la peau, elle, est légèrement acide, avec un pH plus proche de 5,5. Cela est notamment dû à la présence sur la partie la plus superficielle de la peau d’un film hydrolipidique, une fiche couche constituée de lipides (sébum) et d’eau (transpiration), dont le rôle est de préserver l’hydratation de la peau, mais également de nous protéger des agressions extérieures. Les bactéries, par exemple, ne survivent pas longtemps dans ce milieu acide. C’est pour cela qu’on appelle le film hydrolipidique, véritable bouclier protecteur, le « manteau acide ».
Mais en utilisant quotidiennement un soin lavant alcalin, on modifie sans le vouloir l’équilibre naturel de la peau : celle-ci se dessèche et devient plus sensible aux agressions extérieures, fragile, réactive. Dans ce cas, il vaut mieux faire usage de gels douches au pH neutre, bien plus respectueux de la peau et de son équilibre naturel. Les peaux sèches et fragiles auront donc tout intérêt à se tourner vers un gel douche au pH neutre. Dans le cas d’une peau naturellement sèche, réactive ou même atopique (sujette à des allergies, ou des réactions de type eczéma) il est donc essentiel de bien sélectionner un gel, ou une huile de douche au pH au plus proche de 5.

Le savon sans savon, un pH parfait pour les peaux sèches

S’il existe un bon nombre de nettoyants pour le corps adaptés à tous types de peau, pour les peaux sèches, certains sortent du lot, comme notamment le savon sans savon. Mais un savon sans savon, c’est quoi ? Rassurez-vous le savon sans savon est bien un savon, et assure le job qu’on lui confie, celui de laver. Sa particularité est qu’il est, à la différence d’un savon ou d’un gel traditionnel, moins desséchant de par son pH plus proche de celui naturel de la peau. Aussi appelé pain dermatologique, le savon sans savon est donc idéal pour les peaux desséchées, fragiles ou même atopiques et peut être utilisé au quotidien pour la toilette du corps mais également du visage.

Et le savon traditionnel dans tout ça, on en fait quoi ?

Comme nous vous le mentionnions plus tôt, le savon traditionnel est plus desséchant que le savon sans savon. Si son atout par rapport au susnommé savon sans savon est d’être un détergent naturel (le savon sans savon est lui un détergent synthétique formulé à base de dérivés du pétrole) il a cependant pour majeur défaut d’avoir un pH trop élevé (autour de 10) et donc de perturber l’acidité protectrice naturelle de la peau. Le film hydrolipidique est donc mis en difficulté et joue moins bien son rôle hydratant et protecteur. La peau est alors asséchée et parfois même irritée. Quant au savon surgras, souvent utilisé par les peaux sèches, il est important de noter que son pH est lui aussi alcalin, approchant les 9. Il est donc important de le choisir enrichi en huiles végétales nourrissantes et hydratantes du type huile d’argan, huile d’amande douce ou huile de coco, ces dernières viendront alors filer un petit coup de pouce à l’ami hydrolipidique.

SYMPA !Nos dernières news

Peaux sensibles

Les peaux sensibles sont parmi celles qui requièrent le plus d'attention !

Savon surgras  :
c'est quoi ?

Très populaire, le savon surgras fait beaucoup parler de lui !

Prendre soin de sa peau sous la douche

Votre peau tiraille et vous démange après la douche ? Par ici !

Peaux atopiques

Votre peau alterne entre phase de sècheresse et phase de démangeaisons gênantes ?