Passer au contenu principal

SOS cheveux abîmés et fourchus
Il faut bien l’avouer, au casting de l’adaptation cinématographique de Raiponce, vous auriez toutes les chances d’être recalée, et ce malgré votre beauté reconnue dans tout le royaume…
La faute à qui ? À vos cheveux abîmés, qui, depuis quelques temps, s’entêtent à rester secs, ternes et plein de fourches. Pas besoin pour autant de paniquer, à défaut d’un joli et vaillant prince, un certain Petit Marseillais fera tout pour vous sauver la mise ! Découvrez tous nos conseils pour obtenir enfin le graal : des cheveux doux et plus costauds que jamais.

LES CHEVEUX ABÎMÉS ET FOURCHUS À LA LOUPE

Vous n’avez pas passé de CAP coiffure mais sans avoir la science du cheveu imprimée dans votre CV quelque chose vous dit pourtant que votre crinière est abîmée : secs, ternes et rêches, souvent cassants et fourchus, vos pauvres cheveux manquent clairement de vitalité. Et encore, heureusement que vous ne les avez pas observés au microscope : vous frôleriez sans aucun doute la syncope ! Car au lieu de se chevaucher sagement (ce qui leur conférerait la brillance, la douceur et la tenue dont vous avez toujours rêvé), vos écailles, toutes érodées, n’en font qu’à leur tête. D’ailleurs certaines d’entre elles ont même carrément décidé de quitter le navire, surtout au niveau des pointes, là où, nu comme un ver et exposé à la nature hostile, le cortex de vos cheveux a implosé en de multiples fourches.

QUI EST-CE QUI MÉRITE UNE FESSÉE ?

Mais vous pardi ! Qui d’autre ? Parce que si votre splendide chevelure s’est aujourd’hui transformée en balai-brosse, c’est bien parce que vous l’avez maltraitée, pas vrai ?
Histoire de vérifier là où vous avez été mauvaise élève, nous avons recensé toutes les bêtises les plus communes qu’on a toutes commises un jour et qui mériteraient bien de vous coller au coin le temps de réfléchir à tout ça. Et si vous nous jurez que vous n’avez jamais rien fait de tel, alors on veut bien, comme gage, arrêter de se laver les cheveux pendant trois semaines (mais on ne préfèrerait franchement pas avoir à passer par là).
Zoom sur les mauvaises pratiques qui font frémir vos cheveux :

  • Vous faites régulièrement subir des colorations, des décolorations, des permanentes, des lissages, et autres défrisages franchement pas très tendres à votre chevelure. Vous êtes en quelque sorte une adepte reconnue des agressions capillaires à base d’armes chimiques !
  • Vous brossez vos cheveux sans vraiment faire attention et avec un enthousiasme un peu trop débordant après votre shampooing. Vous l’ignorez peut-être mais c’est lorsqu’ils sont mouillés que les cheveux sont particulièrement fragiles, c’est alors la casse assurée, surtout si ces derniers sont décolorés et donc élastiques.
  • Vous séchez souvent votre crinière au sèche-cheveux à sa puissance max ou pire, vous passez systématiquement par la case brushing, fer à lisser ou boucleur. Votre truc à vous c’est donc plutôt la technique de la terre brûlée…
  • En vacances l’été, vous vous tartinez très consciencieusement de crème solaire entre une session bronzage et une session trempette (et vous avez sur ce coup-là toute notre bénédiction). Mais pour vos cheveux rien, nicht, nada, niente, zéro protection. De la non-assistance à cheveux en danger, ni plus, ni moins.
  • L’hiver vous ne portez ni bonnet, ni chapeau, ni capuche, laissant votre chevelure à la merci des intempéries.
  • L’hiver vous portez un bonnet. Bon ok, sur ce coup-là vous échappez à la fessée ; puisque le froid sec aussi bien que les frottements à répétition du bonnet endommagent les cheveux et même avec toute la meilleure volonté du monde, on sait bien que vous n’y pouvez pas grand-chose. À part peut-être déménager à Rio de Janeiro. Pensez-y.

AUX GRANDS MAUX LES GRANDS REMÈDES

Prête à porter enfin secours à vos cheveux abîmés en mal d’amour ? Alors découvrez en trois étapes comment les remettre sur pieds tout en modifiant votre routine capillaire au quotidien et ce quelle que soit la nature de vos cheveux.
Première étape : on coupe !
Pas de panique, on ne vous parle pas de vous la jouer boule à zéro façon Britney Spears, simplement de rafraîchir votre coupe, en coupant deux à trois centimètres au-dessus des fourches (que vous ne pourrez de toute façon pas rattraper). La partie la plus ancienne de vos cheveux, la plus érodée par le temps, se trouve aux extrémités. En vous en débarrassant, vous empêcherez les fourches de s’étendre, tout en faisant bénéficier votre chevelure d’un véritable coup de boost. Quelques petits coups de ciseaux réguliers (une fois tous les deux ou trois mois selon la vitesse de pousse de vos cheveux) sont la garantie d’une chevelure saine et plus épaisse !
Deuxième étape : on cesse les hostilités !
Laissez vos cheveux abîmés tranquilles quelques mois, le temps qu’ils se refassent une santé. Halte aux colorations, décolorations, permanentes, lissages, défrisages et autres tortures capillaires que vous adorez leur infliger. Si vous ne pouvez pas vous passer de coloration (pour celles qui ne raffolent pas des cheveux blancs notamment), optez pour un produit sans ammoniaque. Le henné, qui existe dans plusieurs teintes et qui gaine le cheveu, est également une très bonne alternative naturelle pour les cheveux secs et fourchus.
Si vous rêvez de jolies boucles et que vos cheveux sont naturellement raides, délaissez un temps votre fer à boucler et préférez-lui par exemple les bigoudis. Oui, oui, les bigoudis ! Posez-les et laissez séchez vos cheveux à l’air libre. Vous pouvez également testez la fameuse technique de la tresse au moment du coucher, vous vous réveillerez à coup sûr avec une chevelure ondulée façon surfeuse.
Coiffez-vous en douceur, avant votre shampooing, puis une fois que vos cheveux sont secs si nécessaire, avec une brosse aux dents arrondies et bien espacées. Afin de démêler vos cheveux fourchus sans aggraver leur cas, pensez à commencer par brosser depuis les pointes vers la racine, jamais l’inverse ! C’est en vous attaquant d’abord à la racine que vous créez justement des nœuds difficiles à démêler sur une base de cheveux abîmés.
Laissez sécher vos cheveux à l’air libre. Si vous n’êtes pas une adepte du séchage au naturel à cause de vos frisottis par exemple, réglez alors votre sèche-cheveux sur la température minimale, et pensez à utiliser un diffuseur.
L’été, protégez vos cheveux du soleil et du vent avec un chapeau ou une casquette et enduisez-les généreusement d’une huile protectrice avant d’aller piquer une tête. Dernière étape : on soigne les blessés !
Choisissez un shampoing adapté à votre cas que vous pourrez utiliser une fois par semaine si vous avez les cheveux secs, et deux ou trois fois par semaine si vos cheveux sont normaux. Les cheveux abîmés ont besoin d’être réparés et nourris en profondeur, ils apprécient donc tout particulièrement les shampoings à base d’huiles végétales (argan, karité, olive, coco, ricin…) et de produits de la ruche par exemple.
Surtout ne zappez pas l’étape cruciale de l’après-shampoing si vous avez les cheveux mi-longs ou longs : vous le choisirez en fonction de vos besoins, pour nourrir, rendre vos cheveux brillants, tout en en facilitant le démêlage, toujours très délicat pour les cheveux abîmés. Faites simplement attention à bien l’appliquer sur les longueurs et non sur les racines, pour éviter qu’elles ne regraissent trop vite.
Une fois par semaine, offrez un masque réparateur et nutritif à vos cheveux abîmés pour leur redonner soyeux et souplesse. Dans ce cas, l’étape après-shampoing n’est pas nécessaire car ce dernier risquerait d’alourdir la chevelure.
Rincez vos cheveux à l’eau fraîche, ce qui permettra de refermer ces fameuses écailles qui chez vous ont tendance à être quelque peu indisciplinées. En plus, terminer sa douche avec de l’eau froide est aussi tip top pour raffermir le corps !
Testez le bain d’huile ! Réchauffez-en un peu dans la paume de vos mains et enduisez-en vos longueurs. Laissez poser 30 minutes à une heure avant votre shampoing ou mieux, toute la nuit. Si vous optez pour cette dernière solution, pensez bien à protéger votre coussin à l’aide d’une serviette, les huiles, ça tache !
À vous les cheveux brillants, souples et vigoureux, bref, pleins de vie !

SYMPA !Nos dernieres news

Gel douche au pH neutre : késako ?

Savez-vous ce qu'est réellement un gel douche au pH neutre ?

Gommage  :
comment ça marche ?

Gommer, exfoliez et découvrez votre peau toute veloutée !

Comprendre mon type de cheveux

Vos cheveux et vous c’est une histoire d’amour. Les connaissez-vous vraiment ?

Rituel delice de miel

Soins du Visage

Le miel de Haute-Provence

Le rituel Délice de Miel, pour sublimer les peaux sèches à très sèches.

Découvrez qui nous sommes

hey

Découvrez notre marque

Ne soyez pas timide

Bonjour Nature

BonjourNature

Les meilleurs ingrédients issus de la Provence, rien que pour vous