Passer au contenu principal

À l’exception de la fois où, ado, vous avez testé les nattes africaines et que, une fois ces tresses dénouées, vous vous êtes retrouvée avec un volume à faire pâlir d’envie Les Jackson Five, il faut bien l’avouer, vos cheveux ont plutôt tendance à tomber à plat.
On ne va pas vous mentir, à moins d’une greffe capillaire, vous ne changerez pas leur nature profonde. Mais ce que vous pouvez faire en revanche, c’est leur donner un sacré coup de peps !

Les cheveux fins à la loupe

Ils sont mous mais pas élastiques pour autant, disons plutôt fragiles et cassants. Ils sont facilement électriques mais n’ont pas de volume et ont tendance à regraisser rapidement. Cerise sur le gâteau, ils « fourchent » plus vite que les cheveux normaux du fait de leurs pointes effilées.

La faute à qui ?

À votre ADN ! Le diamètre des cheveux fins est en effet génétiquement déterminé pour être plus petit que la moyenne, soit 50 à 60 micromètres au lieu de 70 pour les cheveux normaux. Cela les rend plus fragiles mais ils ne sont pas malades pour autant ! Cependant, des soins inappropriés, des traitements trop rudes (sèche-cheveux, fer à lisser, colorations, permanentes…) et des carences en nutriments peuvent les rendre encore plus fins.

Cheveux fins : Oubliez ces mauvaises habitudes

Pour ne pas fragiliser davantage vos cheveux fins, voici quelques mauvaises habitudes qu’il convient d’oublier :

  • Prendre des douches trop chaudes : forte chaleur et belle chevelure ne font pas bon ménage. Privilégiez un lavage et un rinçage à l’eau tiède.
  • Brosser ses cheveux mouillés : un calvaire pour tous les types de cheveux, d’autant plus pour les cheveux fins qui se cassent plus facilement.
  • Supprimer les soins par peur de les alourdir. Les cheveux fins aussi ont besoin d’être hydratés en profondeur. Il suffit juste de miser sur un masque ultra léger et volumateur.
  • Se laver les cheveux tous les jours : des shampooings trop fréquents peuvent agresser le cuir chevelu, qui du coup sécrète plus de sébum pour se défendre. La bonne fréquence ? Un shampooing tous les trois jours. Si vous trouvez vos racines trop grasses, utilisez du shampooing sec.

Rusez !

  • En adoptant une coupe courte ou mi-longue, dégradée, vous ferez illusion sans difficulté. Attention cependant à ne pas laisser votre coiffeur vous les effiler, sous peine de vous retrouver avec des pointes façon queue-de-rat !
  • Obtenez un volume maxi en crêpant vos cheveux avant de réaliser par exemple un chignon flou ou une demi-queue bombée. Pour cela, prenez une mèche, tenez-la vers le haut et peignez-la vers le bas. Procédez ainsi de suite, mèche par mèche. Attention, réservez cette technique aux grandes occasions, car elle a tendance à abîmer les cheveux. Lorsque vous rentrez à la maison, faites un masque illico !
  • Séchez vos cheveux (séchoir à température basse) la tête en bas : le volume naît à la racine, c’est là qu’il faut jouer ! Vous pouvez d’ailleurs terminer en y diffusant un peu de spray volumateur, pour un effet encore plus gonflé !
  • Vos cheveux fins ne supportent pas les lavages trop fréquents ? Le shampoing sec sera parfait pour ce que vous avez : tout en vous permettant d’espacer les lavages, il apportera de la texture à votre chevelure.

Choisissez des soins adaptés

  • Les cheveux fins ont souvent tendance à regraisser rapidement. Optez donc pour un shampooing pour cheveux normaux à tendance grasse, que vous pourrez utiliser deux ou trois fois par semaine.
  • Évitez les soins à base de corps gras ou de silicone, ils risquent d’alourdir votre chevelure, qui n’a absolument pas besoin de ça ! Préférez les produits légers, type mousses sprays volumateurs.
  • Sachez aussi qu’il existe des masques spécialement conçus pour les cheveux fins qui nourrissent intensément tout en donnant un sacré coup de boost.

Misez sur des aliments spécial volume

Oui vous avez bien lu ! Donner du volume à ses cheveux passe aussi par l’assiette. Alors avant de vous mettre aux fourneaux, jetez un coup d’œil aux ingrédients dont vous avez besoin pour une chevelure XXL :

Vous l’aurez compris, le volume des cheveux fins peut être boosté grâce à quelques astuces : des soins légers et volumateurs, des coiffures trompe-l’œil et une alimentation équilibrée.

  • Les protéines : contenues dans le poisson et la viande, elles fournissent les acides aminés essentiels à la production de la kératine. Celle-ci, matière première du cheveu, rend la fibre capillaire plus épaisse et plus résistante.
  • Le zinc : cet oligo-élément que l’on retrouve dans les fruits de mer, le foie, les fromages et le pain complet, contribue à la synthèse de la kératine. Résultat, il lutte contre l’affinement du cheveu et lui redonne vitalité.
  • Le fer : présent dans le boudin noir, la viande rouge, le jaune d’œuf et les légumineuses, cet oligo-élément joue un rôle très important car il permet aux globules rouges d’apporter l’oxygène nécessaire au cuir chevelu. Or un cuir chevelu bien oxygéné, c’est la garantie d’avoir une chevelure plus dense et résistante.
  • La vitamine B12 : c’est LA vitamine du cheveu ! Pourquoi ? Car elle assure le bon fonctionnement des cellules et permet ainsi aux follicules pileux de se renouveler. On la trouve majoritairement dans la viande, le poissons, les volailles et les abats.
  • La vitamine B6 : cette vitamine a un rôle bien précis, celui de renforcer l’action et les bienfaits des autres vitamines, comme la vitamine B12. Un parfait allié en somme !

SYMPA !Nos dernieres news

Cheveux ternes

Adoptez quelques réflexes tout simples pour prendre soin de vos cheveux !

Cheveux gras

Cheveux gras

Cheveux gras : les bons gestes pour rééquilibrer le cuir chevelu

Cheveux cassants

De beaux cheveux sains et flamboyants, vous en rêvez... Alors cliquez !

Après-shampoing :
késako ?

Vous vous plaignez de votre tignasse rêche : Misez sur l'après-shampoing !